AF-ART vous propose de poser un regard de détails sur Le Cri, cette œuvre mondialement connue d’Edvard Munch. Homme torturé, le célèbre peintre norvégien s’évadait grâce à la peinture. Faisons un décryptage de ce précurseur de l’art moderne et de son œuvre. Un détour sur la biographie d’Edvard Munch   Peintre graveur de nationalité norvégienne, […]

Le Cri d’Edvard Munch : un regard de près Le Cri d’Edvard Munch : un regard de près

AF-ART vous propose de poser un regard de détails sur Le Cri, cette œuvre mondialement connue d’Edvard Munch. Homme torturé, le célèbre peintre norvégien s’évadait grâce à la peinture. Faisons un décryptage de ce précurseur de l’art moderne et de son œuvre.

Un détour sur la biographie d’Edvard Munch

 

Peintre graveur de nationalité norvégienne, Edvard Munch est sûrement l’artiste le plus célèbre des pays scandinaves. Reconnu comme l’un des précurseurs de la peinture expressionniste, il naît en 1863 et meurt en 1944.

Son chef d’œuvre, Le Cri, a été mainte fois reprise et, même, détourner. Pour mieux l’appréhender, il serait bien de s’intéresser à certains éléments de la vie du peintre. La vie d’Edvard Munch a été loin d’être un long fleuve tranquille ou un conte de fée. La tuberculose emporte sa mère vers la mort, set sa sœur Sophie meurt également pendant qu’il est encore tout jeune. L’artiste est, lui-même, doté d’une santé fragile et vit en pensant à la mort. En effet, il est tuberculeux et souffre de tendances dépressives. La vie de l’auteur est donc assez marquée par la maladie, la précarité et la mort.

L’art d’Edvard Munch exprime bien ces sentiments. Son expressionnisme symbolise l’angoisse et la douleur.

« Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait — tout d’un coup le ciel devint rouge sang. Je m’arrêtai, f

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.